Location solidaire

LOCATION SOLIDAIRE

Ce service vise à mettre en commun des ressources via une économie solidaire.  Par exemple, outils, articles de cuisine, de sport, d’entretien saisonnier, etc. N’importe quel objet dont on fait un usage limité dans une année et qui pourrait bénéficier d’un usage collectif.

 

Consommer de manière responsable, collectivement et localement !

 

Afin de bâtir l’inventaire, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux objets que des AccordeurEs sont prêt à rendre disponible.

 

N’hésitez pas à communiquer avec votre comité location solidaire si vous êtes intéressé ou voulez plus de renseignements:
– Benoit Coulombe
– Gilles Larouche
– Louise Poitras

 

 

CODE DE COURTOISIE 

  1. Pour participer au service collectif de la location solidaire, unE AccordeurE doit avoir lu, compris et accepté le code de courtoisie. Une fois cette obligation remplie, l’AccordeurE pourra ajouter l’offre de service 195-A-1 (éligibilité à la location solidaire).
  2. Pour toute question sur la location solidaire ou pour recevoir du soutien, les AccordeurEs qui y participent doivent s’adresser à un des membres du comité location solidaire.
  3. Les principes et règles de la location solidaire sont en continuité avec le code de courtoisie de l’Accorderie. En cas de mésentente, ce dernier a priorité.
  4. UnE AccordeurE peut utiliser la location solidaire sans offrir d’objet.
  5. UnE AccordeurE a toujours le droit de refuser une demande d’objet sans avoir à se justifier. Aucun harcèlement ne sera toléré.
  6. Tous les prêts doivent être payés en temps, jamais en argent. Le coût de location suggéré est d’une heure pour toute la durée de l’emprunt.
    1. Le coût d’une heure est basé sur le temps que le prêteur doit passer pour gérer la transaction, notamment la préparation de l’objet, le temps passé avec l’emprunteur lors du prêt et du retour ainsi que pour expliquer le bon fonctionnement de l’objet. Par conséquent, certains objets pourraient justifier un coût moindre ou plus élevé selon leur utilisation et l’entretien requis. Cependant, la durée du prêt n’a pas d’incidence sur le coût de la location.
    2. Des frais peuvent toutefois être demandés pour rembourser le coût réel des accessoires fournis lors de la location (pièces, essence, usure d’une lame, etc.). Dans ce cas, le prêteur devrait informer de la présence de tels coûts dans la fiche de description. Il est préférable pour l’emprunteur de s’informer du coût du matériel de remplacement avant de procéder à la location.
    3. Si le prêteur livre l’objet, les règles de transport (frais en heures et d’essence) peuvent s’appliquer.
    4. Des frais de 30 minutes par jour de retard peuvent être appliqués.
  7. L’AccordeurE qui emprunte un objet doit confirmer qu’il est en mesure d’utiliser l’objet de manière convenable et sécuritaire.
  8. L’AccordeurE emprunteur est responsable de l’objet tout au long du prêt même dans le cas où une autre personne venait en contact avec l’objet.
  9. L’AccordeurE doit immédiatement cesser d’utiliser un objet s’il est non sécuritaire ou défectueux et doit aussitôt aviser l’AccordeurE prêteur.
  10. L’objet doit être retourné propre et dans le même état de fonctionnement que celui dans lequel L’AccordeurE en a pris possession.
  11. En cas de non-retour de l’objet ou s’il revient abîmé / inutilisable, l’AccordeurE emprunteur devra dédommager l’AccordeurE prêteur de l’une des manières suivante (selon la situation et une entente avec l’AccordeurE prêteur) :
    1. Remplacement de l’objet par un objet identique ou l’équivalent
    2. Coût en argent pour la réparation ou le remplacement
    3. Coût en heures pour la réparation
  12. Selon la gravité, le comité location solidaire, la coordination, ou le conseil d’administration de L’Accorderie pourraient intervenir pour aider à régler la mésentente.
  13. L’utilisation de l’objet prêté se fait aux risques et périls de l’AccordeurE emprunteur. Il est bien entendu et convenu que l’AccordeurE prêteur n’assume aucun risque ni responsabilité.
  14. L’Accorderie n’offre aucune garantie et ne se tient aucunement responsable des objets offerts ou rendus ni en cas de désaccords entre les AccordeurEs, mais peut servir de médiateur si on en fait la demande ou si l’Accorderie le juge nécessaire.

 

PROCÉDURE

  1. Avant de prêter ou emprunter, les AccordeurEs doivent avoir signifié leur acceptation du présent document (signature ou courriel). Cette acceptation est nécessaire afin d’ajouter les offres de service appropriées.
  2. Pour afficher des objets à prêter, l’AccordeurE doit communiquer avec le responsable de l’inventaire et devra fournir certaines informations, incluant une photo du ou des objets.
  3. Les objets disponibles peuvent être consultés au accorderie.myturn.com. Le nom de l’AccordeurE est affiché en cliquant sur l’objet. Vous devez communiquer avec l’AccordeurE selon les modalités du code de courtoisie de l’Accorderie.
  4. Avant de prêter un objet, unE AccordeurE peut consulter les offres de service de l’AccordeurE emprunteur pour s’assurer que l’offre de service 195-A-1 (éligibilité à la location solidaire) est bien activée.
  5. Les AccordeurEs doivent s’entendre sur les modalités spécifiques à l’objet, la durée de la location, la date et le lieu de rencontre.
  6. Lorsque vous faites un emprunt, il est important de payer immédiatement l’AccordeurE qui vous a prêté l’objet en vous rendant au accorderie.ca/longueuil sous la rubrique ‘’déclarer une transaction’’.
  7. Si l’AccordeurE emprunteur désire prolonger le prêt, il doit en faire la demande au prêteur. Celui-ci n’a aucune obligation de l’accepter. En absence de réponse, le prêteur est présumé avoir refusé.

 

J’ai lu et je comprends le code de courtoisie de la Location solidaire.

Je comprends aussi que si je ne respecte pas ces règles, je pourrais me voir retirer mes droits d’emprunt et l’Accorderie pourrait se voir contrainte de prendre action.

 

Les commentaires sont fermés.