L’échange de services est maintenant possible entre Accorderies du Québec et de la France!

En effet, un tout premier échange a été enregistré récemment entre un Accordeur (un membre de L’Accorderie) de Trois-Rivières et un autre de L’Accorderie de Chambéry, en France, qui était en visite au Québec.

 

Le Réseau Accorderie du Québec et le Réseau des Accorderies de France ont convenu d’une procédure et veillé à la mise en place des outils nécessaires pour des échanges d’heures d’un réseau à l’autre, à partir de leurs banques de données respectives sur les services et les membres.

 

Ces transactions outre-mer sont possibles puisque les principes de l’échange sont les mêmes pour toutes les Accorderies, qu’elles soient au Québec ou en France, notamment: les services sont payés en temps, jamais en argent, et la valeur d’un service est calculée en temps, selon sa durée réelle (1 heure de service rendu = 1 heure de service reçu). Les technologies du web permettant aussi que certains services soient rendus entre AccordeurEs sans besoin d’être en présence, la grande distance entre nos continents devient ainsi de moins en moins un obstacle à la réalisation d’échanges.

 

Longue vie aux échanges France-Québec!

L’Accorderie d’Ambérieu en Bugey (France)

L’Accorderie d’Ambérieu en Bugey (France)

 

Les commentaires sont fermés.