COMMUNIQUÉ – « Le 7 avril, j’échange et je vote! »: campagne d’échange de services de transport pour la participation électorale

Voir la version PDF du communiqué

Accorderies - Échange et Vote le 7 avril 2014

Québec, le 31 mars 2014 – Le directeur général du Réseau Accorderie, M. Jonathan Maheu, annonce aujourd’hui le lancement, par les dix Accorderies du Québec, de la campagne « Le 7 avril, j’échange et je vote! ». Cette campagne consiste à inviter les membres ayant un véhicule motorisé à offrir des services de covoiturage et de transport aux autres membres souhaitant, lundi prochain, voter à leur bureau de scrutin. Ces échanges seront réalisés, soulignons-le, dans le cadre du « système économique alternatif Accorderie », dont la monnaie d’échange est le temps.

 

« Cette campagne s’inscrit en cohérence avec la mission de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale des Accorderies. Plusieurs de nos 3 000 membres se mobilisent pour apporter leur contribution à la participation citoyenne en faisant en sorte, par l’échange de services et la coopération, que des personnes plus vulnérables de notre société puissent aller voter et se faire entendre pour un Québec autrement, c’est-à-dire pour un Québec qui valorise l’écoute et l’expression des talents de toutes et de tous », a déclaré Patrice Rodriguez, président du conseil d’administration du Réseau Accorderie et coordonnateur général de Parole d’excluEs.

 

Pour le directeur général du Réseau : « Les Accorderies démontrent, encore une fois, qu’elles sont des actrices de transformation sociale dans leurs communautés et qu’elles font preuve d’une créativité collective hors du commun. Je tiens d’ailleurs à profiter de cette occasion pour rappeler aux partis politiques du Québec que nous attendons, de leur part, un engagement pour la reconnaissance et du financement des Accorderies et de leur Réseau. »

 

À propos de L’Accorderie et du Réseau Accorderie

L’Accorderie est le premier projet collectif au Québec et dans le monde dont la mission est de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale par l’échange de services et l’éducation à la coopération. À L’Accorderie, une heure de service donné équivaut à une heure de service rendu et tous les services sont mis sur le même pied d’égalité. Le Réseau Accorderie a comme mission d’agir pour la transformation sociale au Québec en soutenant le développement des Accorderies.

 

– 30 –

 

Source :

Jonathan Maheu

Directeur général

Réseau Accorderie

418-524-2597, poste 229

 

Pour information :

Claudine Tremblay

Réseau Accorderie

1 418 524-2597, poste 235

ctremblay@nullaccorderie.ca

 

Les commentaires sont fermés.