L’Accorderie, innovation québécoise, continue d’inspirer la France

Crédit photo: Journal la Croix

Des articles parus récemment dans le quotidien français la Croix mettent le Québec et ses inventions à l’honneur, avec L’Accorderie à l’avant-plan. Un premier article: « Le Québec, un laboratoire de l’économie sociale et solidaire » présente le Québec comme un lieu qui sait expérimenter, en matière d’initiatives sociales, puis inspirer la France avec ses idées.

 

Notons que c’est en décembre 2011, grâce à la Fondation Macif qui a obtenu les droits pour reproduire le modèle innovant québécois, que voyait le jour une première Accorderie à Paris (19ème arrondissement), suivie d’une deuxième à Chambéry (Savoie). On peut lire ici le communiqué du Réseau Accorderie du Québec à l’occasion de l’inauguration de cette première Accorderie par le maire de Paris à l’époque, M. Bertrand Delanoë.

 

Huit ans après cette implantation réussie, le site du Réseau des Accorderies de France répertorie aujourd’hui 36 Accorderies. On en compterait bientôt une 37e au pays, selon cet autre article tiré du journal la Croix: « Les accorderies, mixité sociale et lutte contre la pauvreté » – celui-ci montre bien comment elles sont des vecteurs de citoyenneté et de solidarité, avec des exemples concrets tirés de L’Accorderie de Lille.

 

Enfin l’Accorderie de Grenoble, pour sa part, faisait l’objet d’un reportage vidéo tiré du site d’Alpesolidaires, dressant un très intéressant portrait de ce système d’échange de services qui n’a pas fini d’inspirer nos cousins français!

Les commentaires sont fermés.